Author Archive Produbio

TOWT

Logo TOWTDécouverte de TOWT, entreprise de transport Bretonne qui en 2011 a concrétisé ses idéaux de respect de la planète :

Si la force du vent est une énergie qui a toujours été exploitée, le transport moderne maritime de marchandises n’est plus l’un de ses gros utilisateur. Et pourtant, il existe une entreprise qui a remis au gout du jour l’utilisation des grands voiliers, pour limiter les dépenses énergétiques et la pollution des eaux. Loin d’être une idée passéiste, ce mode de transport représente un engagement de respect de l’environnement. Le transport à la voile limite jusqu’à dix fois les émissions de CO2.

Et en plus du mode d’énergie utilisée, les marchandises rapportées sont bio, naturelles ou viennent du commerce équitable. Vins, bières, thés, chocolats, etc… sont choisis pour leur qualité et la façon dont ils ont été produits. Ils sont labellisés « transporté à la voile » ce qui permet d’avoir une identité forte et de suivre leur trajet. logo TOWT

Plusieurs routes sont empruntées : trans-régionales et transatlantiques, trans-Manche, trans-Gascogne, avec plusieurs voiliers magnifiques qui donnent juste envie de monter à bord. Et c’est possible ! TOWT propose à tout un chacun de partir à l’aventure en devenant un membre supplémentaire de l’équipage, composé de 5 personnes, pour une durée d’un ou plusieurs jours.

Les projets ne manquent pas : TOWT prévoit de construire un Voilier-Cargo, toujours avec cette recherche d’économie de carburant et de respect de l’environnement, grâce à de nouvelles technologies. L’entreprise est soutenue par partenaires et institutions, convaincus par la démarche  novatrice et écologique de ses créateurs.

voilier trans Gascogne

Si comme nous, cette magnifique aventure vous intrigue et vous impressionne, l’histoire et la boutique sont à découvrir sur le site internet :

TransOceanic Wind Transport | TOWT – Transport à la voile
Pépinière d’entreprises du Pays de Douarnenez (Bureau 12)
75 rue Ar Véret – CS60007
29177 Douarnenez Cedex
Tél : 09 84 33 89 62
Page Facebook 

Les agrumes pour affronter l’hiver

L’hiver arrive et parfois les premiers coups de fatigue se font sentir : stress, manque d’énergie, soucis de sommeil… Heureusement, les agrumes sont là pour aider à passer ce cap.

Citrons, oranges, pamplemousses, mandarines et clémentines réapparaissent dans les rayons. Couleurs chaleureuses et estivales et surtout, bienfaits correspondant aux besoins de l’organisme avant les frimas.

L’un des principaux apports des agrumes est la vitamine C : c’est une vitamine essentielle que le corps ne peut fabriquer et que l’on obtient uniquement par l’alimentation. Elle est nécessaire pour une croissance et un développement normal. Grâce à cette vitamine, le système immunitaire est dynamisé.

Ces fruits sont aussi riches en fibres, qui font souvent défaut dans notre alimentation. Pourtant les fibres aident à contrôler le taux de cholestérol sanguin.

La vitamine C s’oxyde rapidement au contact de la chaleur, de l’air et de la lumière. Donc pour profiter au mieux des bienfaits de la vitamine C et des fibres, il vaut mieux consommer les fruits entiers.

Mais si vous souhaitez les consommer en jus, rien ne vaut un jus de fruits fait maison : coupez, pressez les fruits et buvez le jus immédiatement. Les jus industriels perdent des éléments nutritifs liés aux procédés de pressage et de conservation, ainsi qu’aux processus de  stockage : il vaut mieux choisir les « pur jus » trouvés au rayon frais qui ne se conservent que quelques jours . Leur mise en bouteille a été soumis à des techniques moins destructrices.

Les agrumes ont également d’autres qualités, tel l’apport en vitamine B9 qui a un rôle dans la prévention des maladies cardiovasculaires et également en antioxydants, qui aident à prévenir le vieillissement. Elle a aussi un rôle important dans la constitution des globules rouges, de l’ADN ou des cellules musculaires et osseuses.

Pour bien choisir un fruit, l’ aspect de la peau n’est pas un gage de qualité : beaucoup sont recouverts d’une fine couche de paraffine pour empêcher le développement de moisissures et les rendre brillants. Les agrumes doivent être fermes et lourds, comparativement à leur dimension. Un fruit « mou » est un fruit « vieux ».

Achetez-les bio, surtout si vous utilisez les zestes. Sinon, faites-les blanchir deux à trois minutes dans l’eau bouillante pour ôter les nombreux pesticides de surface qui résultent des traitements effectués après leur récolte.

Et attention, car agrumes et médicaments ne sont pas toujours compatibles :  le pamplemousse notamment, a des effets négatifs reconnus. Il peut y avoir une hausse possible des effets secondaires et un risque de surdosage.

Une recette avec le panier bio de la semaine

Croquettes de pommes de terre à l’écarlate

Pour 4 personnes : 1 kg de pommes de terre, 2 œufs, 2 oignons, fines herbes ou persil haché, sel, poivre, sauce tomate

Préparation : 15 minutes

Cuisson : 35 minutes

Préparer une purée assez épaisse ( voir recette de la purée). Ajouter œufs entiers et oignon émincé et revenu à la poêle, avec les fines herbes, sel, poivre . Faire de petites croquettes. Les passer dans la farine et mettre à frire dans la graisse chaude. Laisser dorer en retournant. Servir avec une sauce tomate.

Bon appétit

Recette de la purée :

Pour 4 personnes : 1 kg de pommes de terre, 40g de beurre, 2 verres de lait, sel, poivre.

Préparation : 10 minutes

Cuisson : 20 minutes

Faire cuire les pommes de terre épluchées. Passer les au moulin à légumes, avec une grille moyenne. Ajoutez le lait et le beurre en battant. La purée peut être remise quelques instants dans la casserole sur feu doux, mais elle ne doit pas attendre.

Pour les fêtes, chez Saveurs et Nature

Logo saveurs et nature

Chez Saveurs et Nature, rien de plus simple pour faire plaisir et se régaler : plonger avec délice dans la gamme de chocolats proposés pour les fêtes, une gamme bio pour toute la famille !

les chocolats de Noel 

Com’A Vélo

Rencontre avec Françoise, créatrice avec son mari Emmanuel de la jeune entreprise Com’A Velo : un couple dynamique et qui a le sens du contact humain.

Dans la continuité de leur précédente société de services à la personne, ils ont eu l’idée de préserver le lien social tout en mettant l’accent sur la protection de l’environnement. Com’A Velo, qu’est ce que c’est ? un joli moyen de transport avec un design assez aérodynamique, confortable pour 2 passagers et pour l’utilisateur, aidé de l’assistance électrique, bien utile pour un petit coup de pouce : pas un banal vélo avec chauffeur, mais un contact chaleureux et une aide rapide, pour un dépannage ou une simplification régulière du quotidien.

Les clients ont des profils divers :  personnes parfois isolées, qui ne peuvent compter sur les transports en commun et qui ne veulent pas « déranger ».Un appel à Com’A Velo afin de programmer sorties pour des courses ou une visite médicale, facilite les déplacements et permet de garder des contacts avec l’ extérieur. Il y a aussi les parents qui ne sont pas disponibles aux horaires de l’école ou des activités extra-scolaire de leurs enfants. Il est rassurant de pouvoir compter sur Com’A Velo pour ces petits trajets qui sont parfois des casses-têtes à organiser. Une carte d’abonnement permet de décompter le prix de la course et évite de payer à chaque fois, le 10 ème trajet étant offert.

Il est également possible de prévoir la livraison de courses, de colis, à l’heure choisie. Et sympathique nouveauté, pour des Dimanche cocooning , la livraison de petits déjeuners. Quel bon début de journée …

Bien sur, tout simplement, partir en balade dans notre jolie région : la cote sauvage, les bords de plage, les itinéraires sont nombreux mais pour le moment, localisés sur La Baule ou très proche, Le Pouliguen et Pornichet. En attendant une expansion aux alentours !

Limiter les déplacements en voiture sur des petits trajets, allier le lien social et la protection de l’environnement, tout ça dans la bonne humeur et la générosité , Com’A Vélo, Com c’est bon !

Pour réserver, téléphoner au 07 77 16 84 94
Com’A Vélo.com
Com’A Vélo Facebook

Produits Naturels = inoffensifs ?

Les nombreuses vertus des produits naturels ne sont plus à démontrer, mais si certaines plantes ont des vertus thérapeutiques, elles peuvent avoir des indications et des contre-indications à respecter.

Certains produits de santé naturels demandent une attention particulière car ils peuvent avoir des effets significatifs sur l’organisme. Il faut respecter la posologie et les prendre de façon responsable.

N’hésitez pas à consulter votre médecin ou votre pharmacien à titre informatif ou avant de prendre des produits naturels si :

– Vous êtes une femme enceinte,
– Vous prenez un médicament de façon régulière,
– Vous souffrez d’une maladie chronique tels le diabète, l’hypertension, trouble cardiaque, VIH, des maladies évolutives comme la sclérose en plaques ou autre,
– Vous souffrez d’allergies,
– Vous voulez prendre des produits de santé naturels pendant plus de trois mois.

Précautions d’emploi des produits cosmétiques

Pour ne pas transformer les pots de crème en nid à microbes,

il est conseillé de se laver les mains avant d’appliquer un produit de soins ; utiliser une spatule et non les doigts pour les cosmétiques en pot, choisir plutôt un produit en tube ou mieux encore, en flacon à pompe; conserver les produits dans un endroit frais et sec et penser à noter la date de l’ouverture sur le pot, le tube. Une fois ouverts, ils ont en effet une durée de vie limitée qui doit être inscrite, selon les normes européennes.

Il est essentiel aussi de nettoyer ses pinceaux à maquillage régulièrement pour éviter que ces derniers ne deviennent de véritables nids à bactéries. Les pinceaux étant en contact avec la peau très régulièrement,  le mélange sébum, impuretés, petits boutons, plus tous les polluants extérieurs, poussières et autres produits, surtout si ils sont rangés dans une trousse à maquillage, font que les risques que les pinceaux soient envahis de bactéries augmentent fortement.

Laver les pinceaux régulièrement,  permet aussi de conserver une peau saine : cela évite de déposer des bactéries sur le visage et d’obstruer les pores, ce qui entraîne généralement l’apparition d’acné.
Si les pinceaux pour le teint doivent être la priorité pour des questions d’hygiène, les pinceaux pour les yeux doivent eux aussi être nettoyés régulièrement. Comment imaginer appliquer un rose pastel si juste avant, le pinceau a servi à réaliser un smocky noir ?

Pour bien les nettoyer, un shampoing doux, un savon de Marseille ou d’Alep, solide ou liquide. Ne pas écraser le pinceau pour ne pas casser les poils. Un passage de gauche à droite dans le sens de la longueur puis faire mousser avec les doigts avant de rincer. Et si les poils ont tendance à durcir, un peu  d’après-shampoing redonnera de la souplesse.

Pour le séchage, entourer l’outil dans une serviette éponge, presser pour essorer un maximum d’eau et laisser sécher toute la nuit en laissant dépasser la tête du pinceau dans le vide.

De bonnes habitudes, parfois difficiles à prendre, mais qui devenues réflexes, permettront de préserver la peau d’ éventuels  désagréments.

C’est la saison des soupes !

Potage Julienne

Pour 4 personnes : 1 litre et demi d’eau, 1 poireau, 2 carottes taille moyenne, 1 navet, 1 petite branche de céleri, 2 feuille de chou, 2 pommes de terre, 1 cœur de laitue, 1 oignon, 1 brin de cerfeuil, 50 g de beurre, sel, poivre.

Préparation : 20 minutes

Cuisson : 2 heures

Laver et éplucher les légumes. Couper les carottes, les pommes de terre, navet, feuilles de chou et laitue en petites lanières. Hacher l’oignon, le poireau, le cerfeuil.

Faire blondir les légumes dans une casserole avec du beurre. Recouvrir d’eau froide et laisser cuire 2 heures. Assaisonner. Servir avec un peu de beurre.

Il est possible d’ajouter : petits pois, flageolets, haricots verts mais il faut alors diminuer la quantité des autres légumes. A la soupe traditionnelle , on peut ajouter 125 g de champignons de Paris, versés dans la casserole une demie-heure avant la fin de la cuisson.

L’eau peut être remplacée par un bouillon.

Bon appétit

C’est la saison des soupes !

La soupe au chou

Pour 4 personnes : 1 chou moyen, 250 g de lard fumé, 1 palette de porc , 200 g de saucisson, 3 pommes de terre, 2 navets, 2 carottes, 1 oignon, 3 litres d’eau, 25 g de beurre,sel, poivre, quelques tranches de pain.

Préparation : 15 minutes

Cuisson : 2 heures 45 minutes

Couper le chou en 4 et le faire blanchir dans une casserole d’eau bouillante, puis l’égoutter. Mettre la viande dans 3 litres d’eau froide. Y ajouter navets, carottes, oignons préalablement revenus dans le beurre, sel, poivre au premier bouillon. Laisser cuire 2 heures, puis ajouter le chou, le saucisson, les pommes de terre. Faire bouillir encore 45 minutes. Retirer du feu. Servir la soupe sur des tranches de pain. On peut ajouter dans cette soupe des restes de viande, de volaille.

Bon appétit

Profitez du CITE

Faites du bien à la planète et à votre porte monnaie :

Profitez du CITE (Crédit d’Impôt Transition Energétique) avant la fin de l’année.

Depuis le 1er septembre 2014 et jusqu’au 31 décembre 2017, il est possible de profiter du CITE avant, à priori, une dernière prorogation pour 2018.

Quels LOGEMENTS sont ÉLIGIBLES AU CITE :

Le logement doit être situé en France et être affecté à l’habitation principale

Le logement doit être achevé depuis plus de 2 ans.

Seules les dépenses réalisées dans des logements achevés depuis plus de deux ans permettent d’obtenir un crédit d’impôt.

 

BÉNÉFICIAIRES DU CITE

La qualité des bénéficiaires

Vous pouvez bénéficier du crédit d’impôt que vous soyez propriétaires, locataires ou occupants à titre gratuit de votre résidence principale.

Dans un immeuble collectif, les dépenses éligibles peuvent porter aussi bien sur le logement affecté à votre habitation principale que sur les parties communes de l’immeuble. A ce titre, vous pouvez faire état de la quote-part, correspondant au logement que vous occupez à titre d’habitation principale, des dépenses afférentes aux équipements communs que vous avez effectivement payées.

La prise en compte de votre situation familiale pour le bénéfice du CITE

Pour des personnes célibataires, veuves, divorcées et vivant en concubinage

Vous bénéficiez du plafond retenu pour les célibataires (plafond de 8 000 euros majoré de 400 euros en cas de personnes à charge ou 200 euros par enfant en résidence alternée). Ce plafond est pluriannuel sur cinq années consécutives.

Pour les personnes mariées ou PACSées

Vous bénéficiez du plafond de dépenses attribué aux couples soumis à une imposition commune (mariés ou Pacsés) soit 16 000 euros majorés de 400 euros par personne à charge (200 euros par enfant en résidence alternée). Ce plafond est pluriannuel sur cinq années consécutives.

 

DÉPENSES ÉLIGIBLES AU CITE

Dépenses éligibles pour les travaux effectués dans votre habitation principale

Les dépenses doivent répondre aux conditions suivantes :

Caractéristiques techniques et critères de performance

Les matériaux et appareils doivent être fournis et installés par une même entreprise

Le professionnel auquel vous faites appel doit être certifié RGE

Dépenses éligibles pour l’ensemble des logements situés en métropole ou dans les départements d’outre-mer

–         Dépenses en faveur des économies d’énergie

–         Dépenses d’isolation thermique

–         Équipements de production d’énergie utilisant une source d’énergie renouvelable

 

CALCUL ET DÉCLARATION DU CITE

Calcul du CITE

Le plafond des dépenses :

  • 8 000 € pour une personne célibataire, veuve ou divorcée ;
  • 16 000 € pour un couple ou les partenaires liés par un pacte civil de solidarité (PACS), soumis à une imposition commune.

Ces montants sont majorés de 400 € par personne à charge (enfants mineurs ou rattachés au foyer fiscal, personnes invalides vivant sous le toit du contribuable).

Le fait générateur du CITE

Le fait générateur est constitué par la date du paiement de la dépense à l’entreprise qui a réalisé les travaux.

La base du CITE

Le crédit d’impôt s’applique au prix d’achat des équipements, matériaux et appareils tel qu’il résulte de la facture.

Sont exclus de la base du CITE :

  • la main-d’œuvre correspondant à la pose de l’ensemble des équipements, matériaux et appareils éligibles, à l’exception :
    • des dépenses de pose des matériaux d’isolation thermique des parois opaques (planchers, plafonds, murs et toitures) ;
    • du coût de la pose de l’échangeur de chaleur souterrain des pompes à chaleur géothermiques de type eau/eau, sol/eau et sol/sol.
  • les frais annexes comme les frais administratifs (frais de dossier, dossier APAVE…) ou les frais financiers (intérêts d’emprunt…).

Le taux du CITE

Les dépenses que vous avez payées depuis le 1er septembre 2014 ouvrent droit au crédit d’impôt en faveur de la transition énergétique au taux unique de 30 %.

Le non cumul du CITE avec d’autres dispositifs

L’éco-prêt à taux zéro

Vous pouvez bénéficier d’un « éco-prêt » à taux zéro pour financer, même partiellement, une dépense liée aux travaux d’économie d’énergie.